Links The Sun : L’interview !!!!!

20400569-retro-microphone-dans-l-ancien-studio-avec-le-signe-d-airMes bichons, je suis toute jouasse !!! Un youtubeur que j’admire et que j’aime énormément a accepté de répondre à mes questions !

Je l’ai découvert grâce à un ami et j’ai littéralement adhéré à son style drôle et décalé.

Alors je te laisse le découvrir sans plus attendre 😉


  • Peux-tu te présenter brièvement ? Depuis quand as-tu ta chaîne YouTube ? Pourquoi Links the Sun ?

Bien sûr alors je m’appelle Alexis Breut, plus connu sous le pseudonyme de LinksTheSun sur Internet, notamment donc sur YouTube où je publie régulièrement des videos, environ une fois par mois, depuis 6 ans maintenant. J’ai choisi ce pseudo quand j’avais quatorze ans alors son origine est, même pour moi, un peu obscure mais je me rappelle que Links vient de la chanson de Rammstein Links 234

  • Comment t’es venu l’idée des Points Cultures ? Et des « Non mais t’as vu… » ?

Le premier Point Culture devait être un « one-shot », je ne devais faire qu’une émission sur les zombies et je l’ai appelée Point Culture sur les Zombies sans vraiment penser qu’il y aurait une suite. C’est des mois plus tard que je me suis dit que ça pouvait être intéressant de faire des petits résumés humoristiques réguliers sur divers sujets qui m’intéressent. Et concernant les NMT, c’était en écoutant celui de Colonel Reyel à la radio ou à la télé, je ne sais plus. Dès les premières lignes, il se trompe dans l’utilisation d’un mot. Et je me suis dit qu’il était impossible que je sois le seul à le remarquer, que tout le monde peut pas s’en foutre à ce point-là et donc, quitte à ne pas s’en foutre, autant en rire.

  • Te considères-tu comme un geek ?

Absolument pas. J’ai horreur des étiquettes et celle-ci ne fait pas exception. Alors pour certains, je le suis, pour d’autres, je ne le suis pas… alors je suis comme tout le monde, dans la conversation courante, j’ai recours aux étiquettes parce que c’est pratique, ça permet de se faire comprendre assez vite. Par exemple, quand on me demande ce qu’est la Japan Expo, je réponds que ce sont des conventions qui rassemblent entre autres les amateurs de culture geek. Là, mon interlocuteur se fera sûrement une image mentale assez proche de la réalité. Mais en réalité, chacun comprend « geek » de façon différente. Fan de nouvelles technologies, de comics, d’animes, de mangas, collectionneur de figurines, de cartes, de props, amateur de fantasy, de science-fiction… donc je préfère dire que je ne suis pas geek. Je suis moi, à toi de voir si je suis un geek pour toi.

  • Qu’as-tu ressenti pile au moment où tu as atteint le million d’abonnés ?

Strictement rien. Enfin si, de l’embarras un peu. Je m’explique, pour moi, un million, c’est un million. C’est un chiffre. Dans ce chiffre d’un million d’abonnés, y a des comptes morts, y a des gamins qui font comme les copains, y a des gens que j’admire et dans ce million, il n’y a pas tout ceux qui regardent sans s’abonner. Bref, ça ne veut strictement rien dire. Alors on va me dire « C’est symbolique, c’est une reconnaissance »… au moment où j’écris ces lignes, Cauet a 2 500 000 abonnés. Maître Gims en a 1 600 000. Est-ce que ça veut dire que ce que je produis « vaudrait » moins que ce qu’ils produisent ? Ou inversement Karim Debbache qui est pour moi l’un des meilleurs créateurs du net en ce moment, n’a pas 200 000 abonnés. On ne peut pas mesurer la qualité, le pouvoir, la pertinence, ni même la reconnaissance d’une chaîne. Et j’étais embarrassé parce que plein de gens me disaient félicitations pour ton million d’abonnés et j’avais envie de leur répondre ce que je viens d’expliquer… mais vingt fois par jour, ça aurait fait un peu long, surtout pour répondre à juste des gens qui veulent être gentils à la base. Donc j’ai fini par juste dire merci pour quelque chose pour lequel je ne voyais pas pourquoi je dirais merci, bref… embarras quoi.

  • Que fais-tu dans la vie ?

Des vidéos sur le net. C’est mon métier. Donc je peux ne rien faire d’autre. Mais ça prend déjà pas mal de temps.

  • Ce sont tes frères qui jouent dans les « Non mais t’as vu » pourquoi ? Quel est leur niveau d’implication tant dans la réalisation que dans leur soutien ?

En effet ce sont mes frères. Ils jouent seulement dans les NMT mais Jeremy me prête du matériel pour les tournages et pour installer le matériel, on fait ça à trois. Je fais tout le reste tout seul, écriture, réalisation, montage, etc…

  • As-tu pensé à faire une compil dvd des points cultures et des NMTV avec en bonus les bêtisiers ? 

Il n’y aurait pas beaucoup d’intérêt, je n’ai aucun bêtisier pour les Points Culture et ceux des NMT sont déjà sur YouTube. De plus les premiers Points Culture sont vraiment, vraiment moches et souvent assez hors de propos. J’assume mes premières vidéos mais avec un certain recul.

  • Quel est ton style musical ? Tes films préférés ?

Je ne fonctionne pas par style. Quand une musique me plaît, je la télécharge et l’ajoute à ma playlist que je joue en aléatoire quand je veux écouter de la musique. Et pareil pour les films, je ne saurais absolument pas dire lesquels sont mes préférés. Un jour, je ferai une liste de tous les films que j’ai vus et je les rangerai dans l’ordre histoire de pouvoir répondre à cette question, on n’arrête pas de me la poser.

  • As-tu d’autres projets ?

Wep, une web-série mais j’évite d’en parler parce que quand je commence à en parler, je m’emballe et je raconte tout donc disons simplement que j’en suis à l’écriture, que je suis bloqué au neuvième épisode. Pour une web série de dix épisodes (en tout cas, pour la première saison si j’envisage d’en faire une seconde)

  • As-tu (ou as eu) un blog ?

J’en ai un oui, que je mets peu à jour en ce moment, un blog où je fais des critiques des épisodes de Doctor Who, Dr House et Doctor Who classiques.

  • De qui es-tu fan ?

On revient au problème des étiquettes : je ne suis fan de personne. Un exemple, j’ai adoré les cinq premières saisons de Doctor Who (la nouvelle série). J’ai même des figurines, des répliques de plusieurs tournevis soniques, je glisse des clins d’oeil à la série dans plein de mes videos, j’ai du merchandising Doctor Who un peu partout chez moi… mais si je dis que je suis fan, les gens ne vont pas comprendre pourquoi je n’ai absolument pas envie de regarder le premier épisode de la neuvième saison qui est sorti il y a quelques jours. La réponse est simple : j’ai trouvé les septième et huitième saisons absolument pourries. A quelques exceptions près, tous les épisodes sont… au mieux, corrects. Donc non, je ne suis pas fan de Doctor Who. Et c’est la même chose pour plein d’éléments de la culture pop.

  • Quelle est la vidéo que tu as préféré réaliser et pourquoi ?

Le Point Culture sur la musique classique parce que c’est la video que je trouve la plus aboutie. J’ai réussi trois choses peu évidentes : concentrer un sujet extrêmement vaste sur une seule video, rendre toutes ces données relativement limpides pour les profanes, rendre la video drôle. C’est, à mon sens, le meilleur Point Culture que j’aie sorti à ce jour.

  • Et au contraire, la plus galère ?

Pfiou, je galère sur presque toutes mes videos. Honnêtement, je saurais pas dire et je viens de réfléchir une bonne dizaine de minutes. Celle-là, je passe.

  • Y a-t-il des projets que tu as lancés (ou voulu lancer) et qui n’ont pas du tout eu le succès escompté ou qui n’ont jamais vu le jour et pourquoi ?

Yep, les Body Count, une série où je comptais les victimes d’un tueur de fiction. J’ai commencé par Dexter Morgan dans la série Dexter et finalement j’ai fini par Dexter puisque personne n’a adhéré/compris le principe de l’émission. Je pensais réussir à faire un truc drôle et j’ai échoué. Ca arrive.

  • Tu as beaucoup de fan mais as-tu aussi des détracteurs ? Des exemples d’insultes que tu as reçues ?

Oulala, t’imagine pas, j’ai parfois l’impression d’avoir plus de détracteurs que de fans, c’est ça Internet. Les gens sont protégés par l’anonymat alors ils se permettent d’être odieux. Les reproches qui reviennent le plus souvent sont ma prétendue prétention, apparemment je prendrais les gens de haut, je serais condescendant… possible, je fais de mon mieux pour ne pas l’être en tout cas. Et sinon les classiques insultes sur le physique, surtout concernant le poids. Mais ça, c’est depuis le primaire, on finit par comprendre que les avis qui comptent sont les avis des gens qui nous aiment, pas de ceux qui nous détestent.

  • Y a-t-il aussi des fans qui te font peur tant ils peuvent être déjantés ou obsessionnel dans leur « amour » ? Des exemples de cadeaux, lettres complètement barrés ?

J’en ai finalement assez peu, surtout comparé aux confrères. J’ai eu quelques fans prétendument amoureuses de moi (ou pas loin en tout cas) sans jamais m’avoir vu et malgré ma froideur. Quand je trouve qu’on s’attache trop vite à moi pour rien, je me comporte de façon plus froide que d’habitude (autant dire que je deviens glacial… ouais, les effusions de sentiments, c’est pas trop mon genre) et là, si la personne reste convaincue qu’elle m’adore, c’est qu’elle a vraiment un problème. Et ça m’est arrivé. Mais bon, ce genre de « souci » se gère bien au fond.

  • Ton meilleur souvenir depuis que tu as ta chaîne ?

Ah ah tous mes meilleurs souvenirs sont privés, désolé. J’ai notamment rencontré une femme que j’ai beaucoup aimé grâce aux conventions. Mais voilà, ça, ce sont des histoires que je ne partage pas en interview.

  • As-tu des conseils à donner à quelqu’un qui souhaite se lancer ?

Absolument pas non. Je ne sais pas comment ni pourquoi j’ai marché. Je suggère juste de ne pas se lancer pour se lancer. L’idée, c’est justement d’avoir une idée, un propos, de ne pas se lancer pour faire des vidéos, SURTOUT pas pour être connu et ENCORE MOINS pour gagner de l’argent. Si tu veux être connu, passe à la télé et si tu veux de l’argent, deviens trader, avocat, banquier, chirurgien, je sais pas… mais pas YouTuber.

  • Est-ce que tu as donné beaucoup d’interviews ? Quelles sont celles qui t’ont le plus marqué ?

Oui, plein. Mais généralement elles me marquent assez peu, je ne fais que dire ce que je sais déjà. Si, il y en a eu une à Des cubes et des pioches qui était sympa, c’était une interview avec Mathieu Sommet et y avait un public qui était là, c’était chouette.

  • Comment va évoluer ta chaîne ? Comment te vois-tu genre dans 10 ans ?

Il y a dix ans, donc 2005, j’entrais en terminale, j’appréhendais le bac parce que je ne savais pas du tout ce que j’allais faire après. Enfin si, je savais que j’allais aller en hypokhâgne mais pas ce que l’hypokhâgne et la khâgne allaient m’apporter parce que je ne voulais faire aucune des écoles pour lesquelles ces études préparent. Je faisais des RPG sur des forums, c’était le truc qui me permettait de ne pas sombrer… YouTube n’existait même pas en France, il y a dix ans. J’espère que je n’ai aucune idée d’où je serai dans dix ans autant que je n’en avais aucune idée il y a dix ans et que la bonne fortune continuera à me sourire.


Et voilà tu sais tout bichon ! Je tenais à partager encore quelques vidéos que j’aime beaucoup comme ce point culture sur les chats qui me fait mourir de rire…

ou bien ce « Non mais t’as vu… »

Avec son petit bétisier qui va bien 😉

Voilà maintenant si tu veux voir toutes ses vidéos fonce vite sur sa chaîne  YouTube ou sur son facebook ou son twitter !

Je tenais encore à le remercier chaleureusement pour sa gentillesse et sa simplicité. ❤ ❤

Publicités

4 réflexions sur “Links The Sun : L’interview !!!!!

Dis, tu me laisses un petit mot tout mignon ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s