Maëlle Andals : l’interview !!

20400569-retro-microphone-dans-l-ancien-studio-avec-le-signe-d-airBonjour bichon. Aujourd’hui nous continuons d’explorer l’art sous toutes ses formes avec la belle Maëlle. Romancière de son état, elle vient de sortir son premier livre « Entre les mondes » dont voici le synopsis : « Embarquée dans une chasse au traître inédite pour aider la communauté des vampires, Néva va rencontrer par accident Adrian. Il est chevalier dans un royaume en guerre dans un monde où la magie est partout. Des mondes différents… Mais le sont-ils vraiment ? Malgré ce qui les sépare, ils vont découvrir un lien inexplicable, qui les aidera pour mener à bout leurs missions respectives.
Une plongée dans deux vies éloignées l’une de l’autre. Pourquoi se rencontrent-ils ? Quel est le lien entre eux ? Que seront-ils prêts à sacrifier pour atteindre leurs objectifs ? » 

entre-les-mondes,-tome-1---le-passage-674080-250-400

Une pépite littéraire. J’AI ADORE !!! Alors comme tu me connais maintenant, il était impensable que je ne l’interviewe pas ! ^^ Lisons ses réponses sans plus attendre.


  • Bonjour, peux-tu te présenter brièvement ?

Maëlle 35 ans, je vis dans la jolie région de Bordeaux.

  • As-tu toujours eu envie d’écrire et pourquoi ?

Oui,  enfant je revisitais les comtes qui me faisaient rêver. Cendrillon devint alors bien moins nunuche et avec un sens de la répartie inimitable.

Adolescente, j’imaginais d’autres fins aux films et aux séries qui me laissaient frustrée ou insatisfaite…

Pourtant je n’ai jamais vraiment osé poser mes histoires sur papier, même pour moi. A 29 ans, des passages de ce roman m’envahissaient avec force, il a fallu trouver une solution pour les faire sortir de ma tête.

Non, je te promets Raphie, je ne souffre pas de schizophrénie, j’ai juste beaucoup d’imagination…

  • Combien de temps as-tu mis pour écrire ton roman ?

Pour celui-ci 3 ans, écrire seule est vraiment compliqué. Mais j’ai trouvé une arme secrète qui m’a aidée à aboutir ce projet et me lancer… Ma cousine, sans elle je ne pense pas que j’aurais eu le courage et la force  de continuer.

  • À quoi ressemble une journée type d’écriture chez toi ?

Et bien, si je n’avais pas d’homme, d’enfants, de travail, de ménage… j’imagine que je passerai de longues heures à extirper tout ce joyeux monde de ma tête… Malheureusement, je me lance alors j’écris, le soir, les week-ends, les vacances et même depuis peu sur mon téléphone quand l’envie est trop pressante.

  • Y aura-t-il une version papier du roman ? 

Pas pour l’instant.

  • Pourquoi ?

Parce que ça coûte cher de se publier, c’est pour cette raison que les maisons d’édition sont aussi frileuses. Je le ferais peut être plus tard si mon roman a un public plus important. Ce n’est pas un non définitif 😉

  • As-tu des projets en cours ? Romans ou autre ?

Oui, je corrige le tome 2, pour pouvoir passer aux corrections du tome 3 et à la fin de l’écriture  du 4.

Une nouvelle histoire prend forme dans ma tête, voir même un spin off de ma série, mais c’est prématuré. Entre Les Mondes est mon premier bébé, j’aimerai le mener à son terme avant d’en mettre un autre en route.

  • As-tu douté à un moment et eu envie de tout arrêter et si oui pourquoi ?

Régulièrement, je pense que mes histoires ne plairont à personne. J’ai eu des refus de grosses maisons d’éditions, sans que je sache réellement ce qui leur a déplu. Si je ne conviens pas aux professionnels c’est qu’il n’y a peut-être pas de public pour mes mondes.  Rester positive quand on ne connaît personne dans ce milieu est un défi. Heureusement je suis entourée, des personnes que j’aime croient en moi et m’encouragent.

  • Y a-t-il eu des obstacles ou des imprévus qui t’ont perturbé dans l’écriture ?

Non, des blocages, des passages à vide mais pas de réelles difficultés.

  • Pourquoi Amazon et le concours ?

Récemment, un événement est venu perturber mes certitudes. Pourquoi continuer à douter et ne pas se lancer ? Ecrire est ma passion, j’ai peur de regretter un jour de pas avoir tenté quoi que ce soit par peur des critiques. Donc Amazon et le concours pourquoi pas ? Je me suis lancée trop tard pour avoir une réelle chance, mais cela a mis une dead line que je n’aurais jamais eue sans ça.

  • As-tu (ou as eu) un blog ?

Non et mon entourage sera mort de rire en imaginant un truc aussi dingue ! Je suis nulle en informatique…

  • Que pense ta famille de tout ça ?

Mon homme est le premier à avoir soutenu ce projet un peu fou. Ma cousine est mon moteur, ma première fan. Longtemps, j’ai préféré ne pas en parler. Aujourd’hui j’assume, beaucoup me soutiennent, d’autres sourient à ce projet.  On n’est pas vraiment reconnu tant qu’on n’est pas édité.

  • Qu’as-tu ressenti lors de la publication officielle sur kindle de ton roman et de ton premier commentaire ?

Pur bonheur ! Je crois que j’ai encore un sourire niais en y repensant !!!

  • As-tu des conseils à donner à quelqu’un qui veut se lancer ? Par quoi commencer, etc…. ?

C’est un travail de longue haleine, le roman est toujours en mouvement et il faut accepter les critiques de ceux qui sont prêts à vous aider, même si c’est difficile à entendre.

  • Tu me disais en privé que tu n’étais pas du tout connue encore, c’est donc ta première interview ? Alors ça fait quoi ? 😉

J’ai un trac d’enfer ! Merci Raphie ! J’ai même du mal à croire que quelqu’un ait envie d’en savoir plus…

  • Parlons du roman, est-ce que l’héroïne, Neva, te ressemble ?

Pas du tout… déjà elle est grande (ben si moi je plafonne à 1m55), elle voit des fantômes, elle a peu de filtre et elle n’a pas peur de grand-chose.

Bref, nous n’avons rien en commun.

  • Comment t’est venue l’idée des personnages ?

Je n’en ai pas la moindre idée, je traîne cette histoire depuis tellement longtemps que l’origine de mes personnages s’est perdue. Parfois, j’ai l’impression qu’ils ont toujours fait partis de moi.

  • Pourquoi avoir choisi de mêler tous ces mondes différents ? N’est-ce pas trop risqué ?

Je suis fan de fantaisie urbaine et d’héroïque fantaisie, je n’imaginais pas cette histoire sans mêler les deux.

  • Combien y aura-t-il de tomes ?

A l’origine, c’était une trilogie. Mais j’ai dû couper mon premier manuscrit en deux, car trop dense. Donc aujourd’hui, j’oscille entre 4 et 5 tomes. Comme je n’ai pas encore fini l’histoire ( à 150 pages près…), je ne suis pas certaine du nombre de volume final. Mais il y aura bien une fin.

  • Quel est ton personnage préféré et pourquoi ?

Question difficile, c’est comme si tu me demandais de choisir entre mes enfants.  Et toi ? Même question ?

  • Et pour finir as-tu un message que tu souhaites faire passer ?

Je te remercie pour ton enjouement et cette interview. J’espère que la suite te plaira.

Quand à ceux qui seraient tentés par une visite de mes mondes, je vous attends avec plaisir et j’espère que vous y passerez de bons moments !


 Et voilà les bichons ! Maintenant tu sais tout ! Merci Maëlle pour ta gentillesse,ta simplicité et ton honnêteté !

Alors si toi aussi tu veux te le procurer va vite sur Amazon !

Tu peux lire une très bonne chronique qui lui est consacrée ICI

Et bien sûr tu peux aller t’abonner sur sa page facebook !

Merci pour elle ! C’est important d’encourager les gens qui osent se lancer, surtout lorsqu’ils sont doués, car sans eux, le monde serait bien triste ! Alors je compte sur toi bichon 😉

Paix et amour pour tous ❤

Publicités

Une réflexion sur “Maëlle Andals : l’interview !!

Dis, tu me laisses un petit mot tout mignon ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s