Les Apéros cosmiques, la der des der !

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

Ça y est le glas a sonné pour les Apéros Cosmiques de notre Aileza nationale ! Pour cette after très spéciale, la belle nous propose d’écrire une lettre. L’idée m’a immédiatement séduite. Et puis un moment de doute ! Ecrire ok mais à qui ? La consigne est peu importe du moment qu’il s’appelle François ! (J’ai toujours su qu’Aileza n’était pas toute seule dans sa tête ^^). J’ai longuement réfléchi aux « François » à qui j’avais envie d’écrire. Une seule constatation, ils sont nombreux ! Depuis ce triste we, j’en ai quelques autres mais à eux, ce que j’ai à dire ne serait pas très joyeux alors je les range dans ma poche. Car ce qui me caractérise c’est l’humour, la joie de vivre, l’autodérision et les rires. Je sais que l’on compte sur moi pour continuer à faire rire. Alors c’est encore la plus belle preuve d’amitié et d’amour que je puisse donner ! Alors hop, j’éteins ma télé qui m’hypnotise de ses mauvaises ondes, je mets ma musique et je laisse mes doigts virevolter sur mon clavier. 

 « Cher François,

Quoi François n’est pas ton nom ? Mais on s’en fou ! Je pourrais t’appeler Louis, Gilbert, Anatole mais la dame elle veut qu’on appelle tout le monde François alors ne la contrarie pas hein (tu sais très bien de quoi est capable une femme en colère !!^^)

Donc aujourd’hui je t’écris en premier à toi qui dois débarquer sur ton traîneau dans un peu plus d’un mois, je te charge d’une mission ! Peux-tu porter les lettres suivantes à leurs destinataires s’il te plait ? Pourquoi toi ? Parce que déjà j’ai un peu autre chose à foutre, et qu’ensuite il faut bien que tu justifies ton utilité, non ? Alors au lieu de faire ta feignasse, commence les abdos, entraîne tes rennes, et ne te plantes pas dans les enveloppes surtout ! Tu verras je t’ai tout bien noté ! (et puis t’as l’air un peu con avec ton Coca dans les mains alors j’ai anticipé !!)

Tu comprendras qu’avec les récents événements tragiques à Paris, je ne veuille pas trop m’attarder sur les routes ? J’ai pensé que par les airs et de nuit ça sera plus pratique. Et en plus apparemment tout le monde ne croit pas en toi, tu seras donc tranquille pour achever ta mission. Toi aussi tu dois certainement faire partie du folklore pervers et dégénéré des occidentaux ! Désolé de te l’apprendre. Enfin rassure toi, personne ne s’est encore fait péter en ton nom, donc sois serein tu pourras œuvrer le 24 décembre prochain ! On t’attend déjà avec impatience pour avoir une excuse valable pour manger comme des ogres alors ne nous fait pas faux bon ! C’est pas le moment de nous faire le coup de la panne hein ?!!

Donc revenons-en aux lettres que tu dois apporter : il y en a 4 ! Ahhh ne commence pas à souffler hein ! J’ai l’impression de me retrouver en face d’un ado pré-pubère à qui on demande d’aller se laver !!! Non mais ! Bref, je disais il y a 4 lettres que j’aimerais que tu distribue. Mais pas dans les boites aux lettres (non ça serait trop facile !!), je les veux dans les cœurs ! Et oui tu sais que les mots s’envolent rapidement ! Alors que s’ils sont bien ancrés dans le cœur des destinataires, ils peuvent piocher à leurs guises dedans pour avoir un peu de réconfort dans des temps difficiles.  Tu peux les lire si tu veux, je n’ai rien à cacher ! Et puis peut-être que tu comprendras un peu mieux…

« Lettre N°1 : A tous les enfants que je connais et plus particulièrement « ma petite greluchette d’amour »,

Ma choupette : Je te connais depuis que tu es devenue une graine dans le ventre de maman. Tu étais attendue, désirée. Je me souviens du cri de joie quand maman m’a annoncé que l’on te verrait 9 mois plus tard ! Tu habites de l’autre côté de la rue alors c’est vrai que j’ai suivi ton évolution quasiment au jour le jour ! Tu vas avoir 1 an dans un mois. Que le temps passe vite. Tu ne te rappelleras pas ces moments bien sûr mais saches que lundi quand je suis arrivée vous voir, toi et ta maman, tu m’as été d’un grand secours. Ton sourire quand je passe la porte, tes petits bras qui se tendent pour que je te prenne dans les miens, ton esquisse de bisous, tes grimaces, ton rire quand on joue toutes les trois : tout ceci  contribue à faire mon bonheur. Je considère ta mère comme ma sœur. Elle est une amie parfaite. Vraie, sincère, rigolote, pétillante. Tu as de la chance, ma chérie, de l’avoir pour mère. Puisse la vie vous garder à l’abri de ce monde de fou, pour que jamais elle ne t’enlève ce si joli sourire. Sache que je t’aime de tout mon cœur de « tata ». Et à tous les enfants que je connais, mes trésors : regardez toujours le monde avec vos yeux innocents et essayez de garder votre cœur pur le plus longtemps possible. Dehors il y a de l’orage mais je suis sûre que le soleil reviendra bientôt ! »

Voilà la première lettre, mon François que tu dois apporter ! Et au passage si tu pouvais faire que ma greluchette fasse ses nuits ça serait cool ! (enfin surtout pour ses parents 😉 ) (Oui bon bah ça va déjà que tu bosses qu’une seule nuit, tu crois quand même pas que tu vas te branler la nouille en plus non ??!) 

« Lettre N°2 : A mon mari, à mes parents et à ma famille et belle-famille avec qui je suis en contact (précision peut être futile mais qui pour moi à son importance !),

Je tenais à vous manifester toute ma gratitude pour l’amour que vous me témoignez au quotidien. Pour votre soutien dans les combats que je mène. Pas besoin de grandes effusions, un simple like sur facebook sous une photo me comble déjà de joie. On sait tous que la vie peut basculer en une fraction de seconde alors soyez assuré de mon amour inconditionnel. Prenez soin de vous, soyez heureux. Mon chéri : Tu es mon essentiel, un de mes piliers fondateurs. Je vous aime si fort, mon sang, ma chair et ma famille de coeur ! »

 Donc mon cher tu comprends l’importance de cette deuxième lettre ? Non mais permets-moi d’insister, vraiment !!! Te plante pas hein ? Déjà que l’équilibre familial est fragile et tendu alors si en plus tu viens en rajouter, on n’est pas sorti du sable !

Lettre N°3 : A mes amis IRL (in real life pour les néophytes !) et à mes amis blogueurs,

Les potos, vous n’aurez sans doute jamais conscience de l’importance que vous avez à mes yeux. Des moments de rigolade, des confidences, des joies partagées, des peines aussi… Une autre forme de famille que je me suis créée au fil des rencontres. Certes je ne prends pas assez soin de vous, je ne prends pas toujours le temps d’envoyer un sms ou d’appeler mais chacun à sa vie et c’est parfois difficile de faire coïncider les plannings mais mon coeur est rempli de pleins de souvenirs avec vous tous. La véritable amitié survit à beaucoup d’épreuves et je suis honorée et fière de vous compter dans mes rangs ^^ restez comme vous êtes. Je vous aime. »

 Bon là je vais pas te faire de dessins non plus hein ? Et lâches-moi ce coca bordel ! Après tu chiales parce que tu passes pas dans les cheminées !

Lettre N°4 : A l’humanité,

Les gens, il est facile derrière un écran de télévision ou d’ordinateur de critiquer, de juger. On se sent fort en créant un hashtag sur twitter, en partageant des photos dégueulasses pour une cause. Mais quelle cause ? Quelle putain de cause justifie l’horreur ? AUCUNE tu m’entends humanité ? Le jour où tu verras un animal poster une photo de sa proie qu’il vient de dégommer pour survivre, là on en rediscutera ! Toi qui te sens si balaise, humanité, prends exemple un peu sur ceux que tu extermines ou que tu enfermes dans un zoo parce qu’il ne leur manque que la parole pour t’envoyer chier. Fidélité, allégeance, droiture, respect, humanité sont des valeurs bien plus répandues chez nos amis les animaux que chez nous les humains, supposés tout en haut de l’échelle de l’évolution ! Paye ton évolution. Si être évolué signifie massacrer, polluer, ruiner, détruire alors excuses moi mais je me désolidarise de suite et je retourne dans ma grotte ! Alors s’il te plait, humanité,  ne laisse pas la haine et le pognon guider ton cœur. Oh oui tu peux sourire. Mais je sais aussi qu’il y a du bon au fond de toi humanité ! Il faut parfois gratter un peu mais on finit par la trouver. Idéalement fais ressortir ta solidarité dans tous les moments de la vie et pas que lorsqu’il y a un drame pendant une semaine ! Mais je crois en toi humanité, tu vaux mieux que ça ! Alors relève la tête et avance. Bisous »

Mais te fous pas de ma gueule François ! De toute façon je ne te demande pas ton avis !

Voilà maintenant tu sais tout. Alors s’il te plait va distiller ces quelques mots dans le coeur de chaque intéressé. Et si au cours de ton voyage, tu peux rallumer la bougie de l’espérance je t’en serais reconnaissante. Et puis n’hésites pas à venir boire un coup à l’occasion, tu sais qu’au fond je t’ai toujours aimé.

Mon François, porte toi bien. On se voit dans 1 mois et 6 jours.

Je t’embrasse tendrement et te remercie d’avance pour ton aide.

Gros bisous

Raphie »

 laugh-417268_640

Publicités

12 réflexions sur “Les Apéros cosmiques, la der des der !

Dis, tu me laisses un petit mot tout mignon ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s