Un joyeux Noël !

new-years-eve-1822984_960_720Aujourd’hui nous sommes le matin de Noël ! Tu viens de rouler de ton lit car tu n’as pas encore digéré le repas de la veille. Tu essayes fébrilement de ne pas faire de bruit car les enfants ne sont pas encore réveillés (innocent que tu es ! Ils ont déjà été voir quatre fois le nombre de cadeaux qu’il y avait et ont essayé de griller l’arrivée du père Noël ! Niais qu’ils sont ^^). Bref une journée pas comme les autres s’apprête à commencer !

Comme ton corps n’est plus tout jeune et qu’il a décidé de te faire payer tes excès, tu craques de partout et on suit ton évolution dans la maison grâce au son que font tes rotules ! Le chat en mode Ninja, t’attends, calfeutré sous le sapin (qu’il a patiemment déchiqueter durant la nuit). Il décide qu’au moment où tu poses un pied dans son champs de vision est idéal pour passer à l’attaque, il te plante une griffe dans le petit orteil et voyant que tu as mal vient s’engluer dans tes jambes pour se faire pardonner. Tu manques de te casser la gueule, et te rattrape comme tu peux. Bref c’est une bonne journée.

Après avoir éjecté le chat dehors à l’aide d’un coup de pied au cul, tu peux décemment penser à te faire un café histoire de te remettre de tes émotions matinales ! Pendant qu’il refroidit un peu tu vas te doucher, réveille ta moitié parce qu’il n’y a pas de raison que lui (ou elle) paresse au lit pendant que toi tu combats ^^

Là tu te rends compte que la belle-mère est déjà levée, qu’elle a ramené les croissants et les chocolatines mais il n’y en a pas assez pour tout le monde et il faut favoriser les enfants (bande de petits cons), tu écopes d’un morceau de pain (frais quand même). Là, la belle-doche t’annonce le plan de la journée. Plan dans lequel tu es inclus que tu le veuille ou non et tu n’as bien sûr aucun répit. Tu essayes tant bien que mal de faire bonne figure et de ne pas éclater ta tasse de café sur ladite belle-mère.

Tu retournes réveiller ta moitié qui bien sûr ne s’est pas encore levée, mais de manière moins subtile cette fois. C’est à dire que tu vas voir les enfants et tu leurs dit que le premier cadeau c’est d’aller réveillé papa (ou maman hein c’est toi qui vois). Tu ouvres grand la porte de la chambre et les autorise même à sauter sur le lit ! Ah vengeance quand tu nous tiens ^^

Et là tout s’enchaine : les enfants se ruent sur le sapin faisant voler des boules au passage. Ils comptent le nombre de cadeaux chacun et gueulent que bidule en a plus. Ils déchirent le papier et en mettent dans tous les sens. Donc ton rôle est de ramasser pendant que belle-maman s’extasie avec les petiots ! Entre les cris de joie des marmots, les pleurs parce que c’est pas le jouet qu’ils voulaient, les pleurs du dernier qui arrive pas à ouvrir l’emballage, celui du milieu qui essaye sa batterie gentiment offerte par le Père Noël de mamie et le chat qui est rentré, qui miaule pour avoir sa bouffe : tu sens que tu commences à vriller mais naturellement tu prends sur toi. Tu réchauffe ton café.

8383218-trois-soeurs-habill-en-pyjama-de-no-l-deux-filles-plus-g-es-sont-tirant-les-cheveux-et-ayant-une-bat-banque-dimages

Puis vient l’heure de rendre des comptes. Certes c’est le père Noël qui amène les cadeaux mais tu seras quand même tenue pour responsable de toute erreur de commande ! Il n’y a pas de piles ici ; Barbie rends moins bien que sur le catalogue ; les ronds ne rentrent pas dans les carrés et la voiture à une roue de voilée. Le bureau des pleurs est ouvert. La belle-mère te tacle au passage en disant que Noël n’est qu’une fois par an alors on peut au moins acheter de la qualité ! Tu réchauffe  ton café ! Puis un des grumeaux vient te dire que bidule lui a piqué son jouet, le petit dernier en a eu marre des ronds et des carrés et joue avec le carton d’emballage et le chat prend en chasse la voiture à la roue voilée, faisant pleurer la moyenne parce qu’il ne lui a toujours pas fait de câlin.

Ton salon ressemble à une scène de guerre, les petits s’écharpent, la belle-mère te fusille du regard parce que la dinde n’est pas encore au four et ta moitié joue avec l’hélicoptère télécommandé du grand et le chat mâchouille la roue voilée ! C’est parfait ! Tu réchauffe ton café……

cat-981269_960_720

Un hurlement vient déchirer l’atmosphère.

Haletante tu te réveilles en sursaut ! Ce cauchemar de merde alors ! L’angoisse de Noël quoi. Rassurée que ce soit seulement un rêve, tu poses un pied par terre. Le ventre lourd du repas de la veille, tu te lèves difficilement et tu t’étires en faisant craquer tes os. Tu vas te faire couler un café, le chat t’attaque et tu croises la belle-mère qui revient de la boulangerie. Oh putain elle va être longue cette journée !


Et toi ça se passe comment chez toi ?

Ce récit est purement fictif et humoristique, volontairement apocalyptique ! Toute ressemblance avec des personnes ayant réellement existé n’est que pure coïncidence ^^

 Il me reste à te souhaiter un joyeux Noël mon bichon ! Je te souhaite le meilleur.

merry-christmas-1903453_960_720

Paix et chocolats pour tous.

Raphie ❤

Publicités

5 réflexions sur “Un joyeux Noël !

  1. cupacrine dit :

    Mouhahahahahahahah j’adore j’adore ! ce serait exactement ça si nous n’étions pas des ours (et je ne parle pas que du système pileux quoique). joyeux noël à toi, aux tiens, aux autres aussi. bises

    Aimé par 1 personne

Dis, tu me laisses un petit mot tout mignon ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s